prématuré


prématuré

prématuré, ée [ prematyre ] adj.
• 1632; lat. præmaturus « mûr avant »
1Qu'il n'est pas encore temps d'entreprendre. Je crains que ce ne soit une démarche prématurée. Il est prématuré de... (cf. Il est trop tôt pour). Il serait prématuré d'en tirer des conclusions.
Qui a été fait trop tôt. « Tu fis sagement [...] , bien que ta retraite ait été prématurée » (Gautier). Une nouvelle prématurée, annoncée avant sa réalisation.
2Qui arrive avant le temps normal. précoce. Une vieillesse prématurée. « Une mort prématurée est irréparable » (Camus). Accouchement prématuré, avant terme.
3Par ext. Un enfant prématuré, né viable avant terme (gestation inférieure à 37 semaines). ⇒ prématurité. Subst. (1901) Placer des prématurés en couveuse.
⊗ CONTR. Tardif.

prématuré, prématurée adjectif Qui se produit, se fait avant le moment normal : Mort prématurée.prématuré, prématurée (expressions) adjectif Accouchement prématuré, accouchement ayant lieu avant terme, entre la vingt-neuvième et la trente-huitième semaine d'aménorrhée. ● prématuré, prématurée (synonymes) adjectif Qui se produit, se fait avant le moment normal
Synonymes :
- hâtif
- précoce
Contraires :
prématuré, prématurée adjectif et nom Se dit d'un enfant né viable avant terme. (On considère comme prématuré tout nouveau-né naissant avant la 37e semaine d'âge gestationnel.)

prématuré, ée
adj. et n.
d1./d Qui arrive plus tôt que normalement. Accouchement prématuré.
|| Enfant prématuré: enfant né vivant avant la 37e semaine de gestation.
Subst. Un(e) prématuré(e).
d2./d Qu'il n'est pas encore temps de commencer, d'engager; qui a été commencé, engagé trop tôt. Une entreprise prématurée.

⇒PRÉMATURÉ, -ÉE, adj.
A. — 1. Qu'il n'est pas encore temps d'entreprendre, qu'il convient de différer. Affaire, démarche, entreprise prématurée. Ne m'avez-vous pas dit au printemps que vous considériez des fiançailles comme prématurées? (GIDE, Porte étr., 1909, p.531). Je fixai donc au 7 au matin le début de notre offensive en Haute-Alsace. Cet ordre parut prématuré à la 1re armée (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.242). On peut même estimer que le recours prématuré à l'idée de constitution transcendantale nuit à la compréhension de la conscience (RICOEUR, Philos. volonté, 1949, p.52).
Il est prématuré de + inf. Il est trop tôt pour. Pour aujourd'hui, ce serait prématuré de vouloir détruire les nosographies et les noms des maladies. La médecine expérimentale physiologique n'est pas assez avancée (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p.99).
2. Qui a été fait trop tôt.
Nouvelle, information prématurée. Nouvelle, information annoncée avant qu'elle ne soit réalisée. Lorsque l'United Press transmit le 8 novembre 1918 la nouvelle prématurée de l'armistice, elle porta à son propre crédit un coup dont elle fut longue à se remettre (Civilis. écr., 1939, p.40-10):
1. L'information et la dépêche étaient, certes, prématurées. Mais sans doute avaient-elles pour but d'amener les Américains à surmonter leurs arrière-pensées que n'approuvaient pas les Anglais.
DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p.303.
B. —1. Qui se produit, se développe avant le temps normal, plus tôt qu'à l'ordinaire. Synon. hâtif, précoce; anton. tardif. Fruit prématuré; veuvage prématuré; mort, vieillesse prématurée; succès prématuré. Avait-il, le justifiant au besoin par la mort de son père enlevé assez jeune, le pressentiment de sa fin prématurée? Sans doute un tel pressentiment semble impossible (PROUST, Temps retr., 1922, p.850). La chaleur prématurée de la saison était visible dans l'air (ARAGON, Beaux quart., 1936, p.274).
[P. méton. du subst.] V. ceinture ex. 1.
2. MÉD. et lang. cour.
a) Qui se produit avant terme. Une naissance prématurée et le sentiment d'angoisse qui lui succède pendant un certain nombre de jours peuvent définitivement marquer les frayages de la sensibilité (MOUNIER, Traité caract., 1946, p.591):
2. Mais devant le berceau de l'enfant (...): —Accouchement prématuré... Pas même huit mois... À une autre époque de l'année, il serait probablement trop tard (...) qu'on envoie immédiatement une couveuse...
MARTIN DU G., Devenir, 1909, p.197.
b) Bébé prématuré, enfant, nouveau-né(e) prématuré(e) et, p.ell., subst. (plus fréq.), prématuré(e). Enfant né viable avant terme (par convention, avant la trente-septième semaine révolue de la grossesse) et donc nécessitant des soins spéciaux. Soins aux prématurés; centre de clinique pour prématurés; salle des prématurés d'une maternité, d'un hôpital. Est considéré comme prématuré tout enfant qui naît avant la date présumée et dont le poids n'excède pas 2,500 kg (MORET, GUENIOT, Manuel pratique de l'assistante soc., 1953, p.92). Plus le nouveau-né prématuré est jeune et de faible poids, plus il est fragile (R. DEBRÉ, Venir au monde, Paris, Fayard, 1976, p.163):
3. Quand un enfant arrive en plein hiver dans le hall, et qu'on attend un ascenseur qui n'arrive pas, le prématuré dans sa couveuse, avant d'entrer dans les services, doit quelquefois attendre quelques minutes, pendant lesquelles il peut perdre un ou deux degrés...
A. MINKOWSKI, Pour un nouveau-né sans risque, Paris, Stock, 1976, p.42.
REM. 1. Prématuration, subst. fém., méd., obstétr. Naissance prématurée, avant terme. La prématuration du kangourou. P. métaph. Cette excitation précoce de l'intelligence, cette excitation sans frein (...) cette prématuration, si l'on peut dire, de la sensibilité et de l'esprit (BARRÈS, Cahiers, t.7, 1909, p.225). 2. Prématurité, susbt. fém. a) Arboric. Maturité précoce. À la période de maturation succède la maturité de consommation (...). Les stades antérieurs sont dits de prématurité (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.69). b) Méd. État d'un enfant prématuré. Le dépistage et la prévention des grossesses dites à haut risque restent les armes les plus efficaces contre la prématurité (Le Monde, 27 nov. 1974 ds GILB. 1980).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694 et 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist.1. a) 1632 «qu'il n'est pas encore temps d'entreprendre, d'exécuter» (J. FELIX, Comptes rendus des échevins de Rouen, II, 85); b) 1690 «qui mûrit avant le temps ordinaire» (FUR.); 2. 1680 «qui se développe, qui se produit avant le temps normal, spéc. des qualités de l'esprit et des passions» (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. Monmerqué, t.6, p.337); 1685 mort prématurée (P. GILLET, La Seconde Philippique de Cicéron, Trad. nouv., p.203 ds Fr. mod. t.22, p.66); 3. 1901 subst. (J. COMBY, Formulaire, p.553 ds QUEM. DDL t.8). Fait sur le lat. praematurus «précoce, hâtif», comp. de prae «avant» et de maturus (mûr). Fréq. abs. littér.:342. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 378, b) 468; XXes.: a) 374, b) 655.

prématuré, ée [pʀematyʀe] adj.
ÉTYM. 1632; lat. præmaturus « mûr (maturus) avant ».
1 Qu'il n'est pas encore temps d'entreprendre. || Je crains que ce ne soit une démarche prématurée (→ L'affaire n'est pas mûre; fam. La poire n'est pas mûre). || Il est prématuré de… (suivi de l'inf.). Tôt (il est trop tôt pour…).Qui a été fait trop tôt. || Cette intervention prématurée lui a beaucoup nui.
1 — Tu fis sagement, Bellombre, fit Blazius, bien que ta retraite ait été prématurée et que tu eusses pu rester dix ans au théâtre.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, VII.
Une nouvelle prématurée, annoncée avant sa réalisation.
2 Qui survient, qui apparaît, qui se développe avant l'âge, avant le temps habituel ou convenable; qui arrive trop tôt. || Une sagesse prématurée. Hâtif, précoce. || Une vieillesse prématurée. Anticipé. || Une mort, une fin prématurée (→ aussi Éternel, cit. 32; fortuit, cit. 2).
2 Pour l'acteur comme pour l'homme absurde, une mort prématurée est irréparable. Rien ne peut compenser la somme des visages et des siècles qu'il eût, sans cela, parcourus.
Camus, le Mythe de Sisyphe, p. 114.
Méd. || Accouchement prématuré. Avancé, terme (avant terme).
3 (V. 1900; in Larousse mensuel, 1912). || Un enfant prématuré, né avant terme, mais viable. Prématurité.Subst. (1901). || Un prématuré. || Des prématurés en couveuse.
CONTR. Tardif.
DÉR. Prématurément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • premature — premature, untimely, forward, advanced, precocious are comparable though rarely interchangeable when they mean unduly early in coming, happening, or developing. Premature applies usually to something which takes place before its due or proper… …   New Dictionary of Synonyms

  • Premature — Pre ma*ture , a. [L. praematurus; prae before + maturus ripe. See {Mature}.] 1. Mature or ripe before the proper time; as, the premature fruits of a hotbed. [1913 Webster] 2. Happening, arriving, existing, or performed before the proper or usual… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • prématuré — prématuré, ée (pré ma tu ré, rée) adj. 1°   Qui mûrit avant le temps. Fruit prématuré. 2°   Fig. En général, qui vient avant le temps. •   Les choses prématurées perdent leur force et donnent du dégoût, SÉV. 416. •   Ces éducations prématurées… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • premature — I adjective ahead of time, anticipatory, before time, embryonic, green, hasty, ill considered, ill timed, immaturus, inchoate, inopportune, mistimed, overhasty, praematurus, precipitate, rash, raw, sooner than due, sooner than intended, too early …   Law dictionary

  • premature — (adj.) 1520s, from L. praematurus early ripe (as fruit), too early, from prae before (see PRE (Cf. pre )) + maturus ripe, timely (see MATURE (Cf. mature) (v.)). Premature ejaculation is 1910, previously referred to in Latin as ejaculatio praecox …   Etymology dictionary

  • premature — [adj1] earlier in occurrence than anticipated a bit previous, abortive, early on, embryonic, forward, green*, immature, incomplete, inopportune, overearly, oversoon, precipitate, predeveloped, previous, raw*, soon, unanticipated, undeveloped,… …   New thesaurus

  • prematuré — Prematuré, [prematur]ée. adj. Il se dit proprement des fruits qui meurissent avant le temps ordinaire. Ces fruits sont prématurez. On dit fig. Un esprit prématuré, une sagesse prématurée, pour dire, Un esprit plus formé qu il ne sembleroit devoir …   Dictionnaire de l'Académie française

  • premature — In BrE this is pronounced prem ǝ tyuh ǝ or prem ǝ tyuh ǝ. In AmE the first syllable is often pronounced pree …   Modern English usage

  • premature — ► ADJECTIVE 1) occurring or done before the proper time. 2) (of a baby) born before the end of the full term of gestation. DERIVATIVES prematurely adverb prematurity noun. ORIGIN Latin praematurus very early …   English terms dictionary

  • premature — [prē΄mə toor′, prē΄məchoor΄, prē΄mətyoor′; ] Brit [ prem΄ətoor′, prem΄ə tyoor′] adj. [L praematurus: see PRE & MATURE] happening, done, arriving, or existing before the proper or usual time; too early; specif., born before the full term of… …   English World dictionary